Hébergement WordPress : à la recherche de la performance et de la sécurité

Hébergement WordPress

1. Quel hébergement WordPress mutualisé choisir en ce moment ?

serveur hébergement web wordpress

Il y a 10 ans, je ne jurais que par OVH, et il y a 20 ans, que par Amen. Aujourd’hui, ces deux-là m’ont profondément déçus, en tout cas pour de l’hébergement WordPress mutualisé  (je parle du CMS WordPress, pas du service en ligne WordPress.com).

Mais le temps passe, les services changent, les interfaces clients se démodent et se mettent à buguer, certains profitent d’une reputation acquise dans le passé mais qui n’est plus du tout d’actualité …. C’est un peu comme les extensions WordPress : elles peuvent être indispensables durant un temps, mais mal vieillir et se retrouver dépassées après quelques années.

2. Les hébergeurs web qui m’ont déçus

Voici mon retour expérience avec les sites WordPress vitrines WordPress ou WooCommerce de mes clients (des sites que je fais principalement pour StudioXine, mais aussi en tant que sous-traitante pour d’autres agences web). Evidemment, vous avez pu avoir une expérience différente, et dans ce cas, je vous invite à commenter cet article pour donner votre propre avis :

  • Amen : j’ai eu plusieurs sites vitrines en HTML ou WordPress (tout à fait traditionnels), qui étaient d’une lenteur insupportable, même en ayant optimisé les images à fond et installé WP-Rocket (qui fonctionne très bien habituellement et que je recommande). J’ai contacté le support à plusieurs reprises : leurs réponses étaient rapides, mais concrètement, ils ne m’ont fait aucune proposition pour améliorer la vitesse d’affichage. Pour comparer, j’ai dupliqué les sites sur un VPS (chez OVH) et la vitesse avaient doublé. Donc bye Amen !
  • 1&1 : certains de mes clients sous-estiment l’importance de la qualité de l’hébergement, et ne cherchent qu’une offre à bas coût malgré mes recommendations. Grave erreur. Si on installe un WordPress sur leur offre la plus économique, certaines options peuvent ne pas fonctionner (comme par exemple le portfolio, mais pas que). Du coup, il faut upgrader l’offre, ce qui revient plus cher que chez un autre hébergeur. Mais attention, je parle bien du mutualisé, car je n’ai pas rencontré de problème sur du dédié.
  • OVH : ha … OVH… mon ancien meilleur ami. Voici quelques points négatifs que j’ai remarqué :
    • Une accumulation de problèmes techniques graves depuis quelques années (panne électrique géante en novembre 2017  provoquant la chute de nombreux sites web, baies de stockage d’EMC qui tombent en rade en juin 2017 impactant plus de 50000 sites web l’été dernier, attaque informatique en 2016, ..) qui ne sont pas rassurants pour la disponibilité des sites.
    • En cas de problème,  il ne faut  pas être pressé si vous avez un probleme : leur hotline téléphonique est efficace mais trop rarement disponible (dans le meilleur des cas, il faut attendre 30mn, à moins que le répondeur ne vous conseille de rappeler plus tard) et ils mettent plusieurs jours à répondre aux tickets. Une seule solution si vous êtes pressés, passer par Twitter, où là, ils sont supers rapides.
    • Nouvelle obligation d’enregistrer un moyen de paiement (ce qui va à l’encontre des préconisations RGPD) qui ne me plait pas du tout : il est devenu impératif de leur donner les numéros votre carte bancaire pour faciliter le paiement automatique (bon, ce point peut être un avantage pour les têtes en l’air, en leur évitant d’oublier de régler et de perdre leur nom de domaine !).
    • Avec le temps, on se retrouve avec un tas de services qu’on ne gère plus : j’ai des NDD inutilisés depuis des années, soit par manque d’intérêt, ou parce que certains clients sont devenus autonomes et gèrent eux-même leurs sites ou qu’sont décédés. Le problème est qu’il est impossible de les supprimer, et que cela fait tout de même 8 pages de services en “règlement automatique” ! J’aurais aimé dire que c’est parce que leur interface est un peu vieillotte et qu’ils vont la refaire, mais justement, elle est récente …
    • Un point fort à signaler tout de même chez OVH, même si cela ne concerne pas l’hébergement WordPress mutualisé : nous avons plusieurs VPS avec ma petite équipe, certains pour développer les sites de nos clients ou faire des tests, et un autre pour les formations WordPress que je propose (dont on a en permanence environ 35 sites vierges et prêts à être utilisés) et de ce côté-là, nous n’avons pour l’instant aucun souci !

3. Les hébergeurs que je recommande pour des sites web WordPress

Wp Serveur Hebergement wordpress Web

 

  • WP Serveur : impossible de ne pas parler de cet hébergeur français, spécialisé WordPress, qui propose une foule de services complémentaires pratiques : sauvegardes, clonage, sécurité, performance, themes et extensions Premium, nombreuses fonctionnalités permettant de garder votre site en bonne santé et de l’optimiser pour qu’il fonctionne rapidement (optimisation de la base de données, des images, …la liste est longue !). De plus, leur support est très rapide et efficace.
    Certes, il est un peu plus cher que du mutualisé de base, mais si vous voulez un hébergement WordPress de qualité et dormir sur vos deux oreilles, ou que votre business se passe sur Internet (comme pour du e-commerce), je vous conseille vivement de choisir hébergeur performant, et WP Serveur est un choix de confiance. D’ailleurs, je vous en avais déjà parlé dans cet article.
  • O2Switch : c’est un hébergeur français (ce qui est indispensable si votre clientele principale est en France) et  je l’ai testé avec plusieurs sites WordPress. Niveau performance, c’est parfait, et le support est rapide et efficace. Un point fort, ils proposent de migrer eux-même votre site de votre ancien hébergeur vers leurs serveurs (sans gérer cependant la partie emails).
    Un petit point qui n’a rien à voir avec l’hébergement web mais que j’apprécie particulièrement : ils se sont engagés au niveau écologique, recyclent tout leur materiel, sont certifiés RoHS et leurs systèmes de climatisation sont certifiés classe A pour minimiser leur consommation énergétique.

4. Et les autres alors ?

Impossible d’être partout, et comme les meilleurs choses sont partagées, je vous invite à nous faire part de vos experiences d’hébergement WordPress, qu’elles soient bonnes ou décevantes.

PS : si vous avez besoin d’un coup de main pour gérer un serveur Linux, ou migrer des sites web ? Guillaume, mon administrateur système est un passionné, toujours à l’affût de nouveaux challenges. N’hésitez pas à le contacter si vous avez besoin de lui … ou de la création d’un site Internet  !

Quel hébergement we
1 COMMENT
  • Anaelle / 9 août 2018

    Merci pour ces conseils. Je pensais à 1&1 mais O2 Switch a l’air de mieux correspondre à ce que je cherche. Je n’en peux plus d’Online.net : mon site est tout le temps hors ligne…

LEAVE A COMMENT

Blog de geekette

GRATUIT
VOIR