L’histoire du jeu en une carte interactive

carte-des-jeux

carte-des-jeux

Étant une réelle passionnée de jeux, qu’il s’agisse de jeux classiques ou bien de jeux vidéos, on peut dire que j’ai toujours aimé le monde du gaming. Mais rares sont ceux qui prennent le temps de se retourner en arrière, sur les origines de leur jeu préféré. Dans ce monde de l’innovation, on ne fait que se jeter éperdument en avant, vers le futur, toujours à la recherche de nouveaux concepts et de nouvelles technologies, on en vient alors à oublier que le jeu est vieux comme le monde, qu’il n’est pas l’apanage de notre siècle.

C’est ainsi j’ai trouvé une super carte du monde, retraçant le parcours et l’histoire des jeux les plus anciens et les plus emblématiques de la planète. Cette carte très intéressante permet de relativiser un peu cette espèce de course à laquelle se livrent parfois les communautés du jeu. Surtout, cette carte se révèle suffisamment détaillée pour être instructive, sans être trop dense pour que l’on finisse par s’y perdre, même si son léger manque d’exhaustivité reste son maillon faible.

Au total, ce sont dix-huit jeux internationaux et dix jeux purement français qui sont regroupés sur cette carte. D’un point de vue français, on retrouvera les plus fameux tels que le tarot, la belote ou la pétanque. Mais on y trouve aussi des jeux bien plus locaux, comme le birinig en Bretagne ou la mourre en Corse. Plus étonnant, la carte nous présente le poker comme étant originellement créé en France, alors que ses origines diverses et variées en font un mélange de jeux chinois et égyptiens antiques avec des jeux espagnols, français et allemands de la Renaissance, avant de se développer sous sa forme moderne aux États-Unis. C’est peut-être parce que le jeu de cartes est si réputé en France qu’on lui attribue de telles origines.

Quoi qu’il en soit, chaque jeu présenté est accompagné d’une petite fiche explicative qui en dit un peu plus sur ses origines et sur ses règles, ou bien qui livre quelques anecdotes à son sujet. S’il est impossible d’apprendre à jouer correctement au tarot avec ces sommaires explications, l’important est plutôt situé ailleurs, notamment sur la genèse de tel ou tel jeu. Concernant le tarot, pour poursuivre avec le même exemple, on apprend que la plus ancienne mention faite du jeu du tarot se trouve dans le célèbre roman Gargantua, de Rabelais, au XVIème siècle.

D’autres jeux internationaux sont également très intéressants, car certains de ceux-là remontent à des époques presque aussi lointaines que l’humanité elle-même. Le meilleur exemple de ceux-là est certainement le jeu de go. Ce jeu remonterait à plus de 700 ans avant notre ère, et pourtant déjà donc, les hommes appréciaient jouer. Les règles sont assez similaires à celles du jeu Othello, bien qu’un poil plus complexe. Surtout, ce jeu a une portée historique car il a par exemple servi d’entraînement aux empereurs du Japon avant une bataille.

Et le jeu de go n’est pas le seul dans ce cas. Car l’histoire des jeux retrace ainsi parfois notre propre histoire. L’awalé, jeu d’Afrique de l’Ouest, s’est par exemple développé à travers le monde, en particulier en Amérique du Sud et dans les Caraïbes, en suivant les routes de l’esclavage. Même chose pour le Bai Choi, inexplicable mélange entre un loto et un pictionnary mais utilisant uniquement des chansons, qui est considéré en Thaïlande non pas comme un jeu mais comme un art à part entière. Ce jeu fait d’ailleurs partie de leur patrimoine national.

De nos jours, les personnes aimant un peu trop jouer sont souvent mal vues, et je pense que c’est réellement dommage. On leur conseille plutôt d’aller faire du sport que de passer des heures devant leur écran ou bien autour d’une partie de cartes. Mais ces soi-disant conseillers ont oublié que le jeu fait partie du génome de l’humanité, qu’il est même le propre de l’homme (et de la femme) : ainsi, il ne saurait y avoir de civilisation sans jeux, car ils nous font rêver, nous défient, nous font grandir, et bien souvent, coopérer. Alors nous pouvons retourner à nos jeux sans honte, voire même avec une certaine fierté, car voilà la preuve irréfutable de notre appartenance à la race humaine.

Universités Hommes-
Comment faire du cam
NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.