L’Internet anonyme existe-t-il aujourd’hui ?

Internet anonyme

1. Internet anonyme vs Internet commercial

Je suis sure qu’il vous ai déjà arrivé de faire des recherches sur internet pour comparer les prix d’un produit (des placards de bureau, des chaussures, des jumelles … peu importe). Et les jours suivants, O Miracle, Facebook et de nombreux sites web vous proposaient ce produit dans l’encart publicitaire ! Si cela peut s’avérer pratique, cela touche cependant à notre vie privée.

Aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, nous sommes surveillés de partout et il semble que l’Internet anonyme soit devenu un fantasme. Car on a beau utiliser des pseudonymes sur les sites et de multiples adresses emails, nous sommes tous tracés par le NSA et /ou par des marketeurs.


Comment la NSA vous espionne (expliqué en patates) par lemondefr

2. Bon ok on m’espionne mais j’ai rien à cacher

Bon, vous allez me dire que de toutes façons, vous êtes déjà filmés partout, au Mac Do, dans la rue, dans le tram, et que puisque vous n’avez rien à vous reprocher, l’Internet anonyme, vous vous en fichez.

Cela peut être compréhensible lorsqu’il s’agit de questions relatives à la sécurité, mais dès lors que c’est pour utiliser nos données personnelles et les revendre, cela une autre affaire : nous sommes souvent vu uniquement comme des chiffres représentant des statistiques, les cookies enregistrés sur nos disques durs permettent d’afficher telle ou telle pub en fonction de nos dernières recherches sur la toile, et nos photos personnelles peuvent être utilisées à des fins commerciales sans notre consentement.

données personnellesVos données personnelles valent de l’or, et plus elles sont  détaillées, plus elles valent cher. En fait, c’est surtout pour cela que nous sommes traqués. En effet, plus vos données sont qualifiées, et plus leur prix explose. C’est d’ailleurs en constatant le doublement du prix de vente des données des femmes enceintes qu’une sociologue américaine a décidé de cacher sa grossesse sur le web et s’est retrouvée suspectée

Les problématiques des données personnelles sont nombreuses et on pourrait parler également de e-reputation et des traces que vous laissez sur Internet sans vous en rendre compte. Réseaux sociaux, forums, êtes-vous sûr d’avancer à chaque fois de façon anonyme et de ne laisser aucunes traces qui pourraient vous porter préjudice un jour ?

3. Dans la vie, rien n’est gratuit

Et surtout pas les logiciels distribués gratuitement ! Ne dit-on pas “Si ça semble gratuit, c’est que vous êtes le produit ” ?

En effet, si on vous les offre, c’est  forcement pour récupérer des informations personnelles : vos coordonnées sur un formulaire dans le meilleur des cas, ou plus fréquemment pour installer à votre insu un spyware, petit programme destiné à enregistrer et analyser votre comportement sur le web. Les données enregistrées seront ensuite revendues à des fins marketing le plus souvent. Évitez donc de tomber dans le panneau et lorsque vous installez un programme, lisez bien les options et décochez celle qui sembles suspectes. C’est la base de l’Internet anonyme.

4. Bon, ok, mais je fais quoi alors ?

Soit vous acceptez d’être traité comme une simple donnée  (la pilule bleue), soit vous décidez de ne pas jouer leur jeu et d’avancer masqué, pour protéger votre vie privée (la pilule rouge).

5. Ok je prends la pilule rouge, mais comment m’y prendre maintenant ?

Première chose importante, le droit à l’oubli décidé par la Cour Européenne en mai 2014. Depuis cette date, Google est dans l’obligation d’effacer vos données personnelles si vous le lui demandez. Voici d’ailleurs le lien du formulaire pour effectuer cette demande.

D’autre part, il existe différents niveaux d’anonymat sur la toile grâce à des outils comme :

Bon, ok, ce n’est pas méga facile à maîtriser au début, mais si vous ne souhaitez pas devenir une simple donnée informatique et marketing, cela peut être intéressant.

1.

6. Quelques exemples de surveillances

Si nous devions lister tous ceux qui nous espionnent dans notre quotidien, la liste serait bien trop longue pour ce blog. En voici cependant quelques uns à titre d’exemples (liste non exhaustive) :

Google : notre moteur de recherche préféré nous indique toujours du premier coup ce que nous aimons ou ce que nous pourrions aimer. Et pour cause : il enregistre toutes nos navigations, habitudes, sites préférés, goûts, voir nos images au travers nos webcams et nos voix c’est grâce à cela qu’il a toujours réponse à tout .. parfois même avant que nous nous posions la question.

Apple : Vous avez un beau Iphone ? Sachez qu’Apple vous traque pour mieux vous cibler dans les publicités, et que tant que vous ne désactivez pas cette fonction, tout ce que vous regardez sera analysé et enregistré pour être ensuite utilisé.

Appareils connectés : Si vous avez un smartphone, il y a fort à parier que celui-ci enregistre tous vos faits et gestes et même  vos déplacements. Vous avez une camera sur un de vos appareils connectés ? Savez-vous que la majeure partie du temps, celle-ci vous filme et si vous avez oublié d’ajouter un mot de passe, n’importe qui peut vous observer depuis le web ? C’est le cas de nombreuses vidéos de surveillance. Il existe même des sites web qui référencent tous les objets connectés dans le monde et où vous pouvez observer n’importe qui ou quoi en quelques clics. Alors, on est loin de l’Internet anonyme ! …

NSA : En juin 2013, Edward Snowden a dévoilé  les pratiques de la NSA. En effet, cet organisme espionnait les utilisateurs de Yahoo et de Gmail, mais pas que. La majorité de ces espionnages aurait été effectuée afin de contrer le terrorisme.


« Mot de passe : désactivé », enquête à lire… par rue89

 

7. Un atelier pour apprendre à utiliser Internet anonyme

Internet Anonyme - Navigateur TorGuillaume Huguet (société Ecce-Info)  spécialiste Linux à Bordeaux et Rashel Réguigne (StudioXine Communication) ont proposé une rencontre autour  du thème de l’Internet anonyme, avec un échange d’idées et un atelier pratique sur la navigation sur Tor au Node le mercredi 9 juillet 2014.

Au programme

  • mini-débat sur la confidentialité des données personnelles sur le web
  • atelier sur l’installation de Tails sur une clé USB, ainsi que sur l’utilisation du navigateur Tor pour préserver votre anonymat
  • apéro collaboratif

1. Si vous n’avez pas pu venir, retrouvez une partie du contenu de l’atelier sur le site d’Ecce Info.

Redimensionnez une i
Bankin : 10 abonneme
6 COMMENTS
  • CLEMENCE emmanuel / 31 mai 2014

    Bravo Rashel pour cet article clair et sympa qui donne un éclairage nouveau sur le lien entre #bigdata, identité numérique et anonymat en ligne.
    Et merci pour l’info de décret que je savais dans les tuyaux mais dont j’avais raté la validation officielle et le formulaire de google associé. Je me permettrai de te citer et utiliser l’info dans mes ateliers sur le personal branding et l’e-réputation des pros.
    Amicalement
    Emmanuel (@eclemence)

    • Rashel Réguigne / 31 mai 2014

      Merci Emmanuel ! C’est vrai que c’est un sujet délicat, entre le côté pratique que cela nous apporte et l’intrusion dans notre vie privée .. J’espère que tu pourras venir participer au débat du 9 juillet !

  • ARna / 4 juin 2014

    Bonjour Rashel

    Merci pour cet article très clair qui devrait permettre de sensibiliser plus de monde à ces questions de vie privée.

    J’ajoute quelques éléments techniques (tu me connais): un Iphone éteint n’est pas éteint… en effet, même éteint, un Iphone continue à enregistrer et diffuser des informations. Troublant. Et n’oubliez pas que si vous ne pouvez pas retirer la batterie, il y a peut-être une raison.

    Il existe un autre navigateur totalement sécurisé, qui n’enregistre ni ne diffuse aucune information: Epicbrowser. Basé sur Chrome, il a en plus l’avantage d’être très rapide.

    Enfin, Google n’est pas toujours notre ami, comme tu le soulignes. Heureusement, il existe des moteurs de recherche plus respectueux et pour n’en citer qu’un, je dirais: avez-vous essayé Duckduckgo ?

    • Rashel Réguigne / 4 juin 2014

      Merci Arnaud pour tes infos complémentaires, d’autant que je ne connaissais pas Epicbrowser (mais je file tester !) et que ton expertise est toujours la bienvenue !

  • Rashel Réguigne / 9 juillet 2014

    Au fait, vous avez oublié ce que vous avez fait mercredi dernier ? Faites donc un tour ici et Google vous le rappellera !
    https://maps.google.com/locationhistory/

  • Rashel Réguigne / 24 juillet 2014

    Nouvel épisode : Des portes dérobées cachées dans iOS… par Apple

    http://www.tomsguide.fr/actualite/ios-apple-securite-breche,44302.html#xtor=RSS-980