Les 8 erreurs les plus fréquentes lors de la conception de flyers

Peu importe la nature de votre activité, que vous soyez barbier, pâtissier ou paysagiste, quand il s’agit de promouvoir votre boutique locale de manière efficace, le flyer reste un moyen de communication à considérer.

En effet, les flyers sont  souvent peu coûteux et permettent un ciblage géolocalisé, afin de vous créer un nom dans votre commune ou votre quartier. Quand ils sont conçus et distribués de manière stratégique, ils peuvent être le moyen le plus simple d’amener un client jusqu’à votre porte. Voici donc quelques erreurs classiques à ne pas commettre, si vous voulez utiliser les flyers comme vecteur de communication efficace.

  1. Vouloir tout y mettre et finir avec un flyer encombré et peu lisible

Le but du flyer n’est pas de cataloguer tous vos produits et services sur un bout de papier de taille A6 ou A5 ! D’ailleurs, bien souvent, on n’en a pas la place, et en tassant, notre flyer devient encombré, peu compréhensible et esthétique. Essayez plutôt de vous concentrer sur quelques uns de vos services les plus populaires et sur certaines caractéristiques qui rendent votre boutique unique (prix, spécialités, heures d’ouverture..).

Pour la mise en page, alignez les informations pour une lecture optimale avec un sens de lecture qui part du plus important au détail pour finir sur les tarifs et conditions qui sont moins importants. Vous devez d’abords convaincre puis vendre, et informer.

Pour plus de conseils sur la mise en page de vos documents, je vous en réfère à un de mes articles, écrit plus tôt cette année : réussir sa mise en page de documents.

  1. Chercher l’économie sur l’impression aux dépends de la qualité

C’est vrai qu’il peut être tentant de vouloir économiser sur ses flyers, vue la quantité qui sera jetée. Mais rappelez-vous que la qualité que vous choisissez pour votre flyer reflète directement l’image de votre boutique. Alors si vous distribuez des vieilles photocopies du flyer original (ou pire, d’une photocopie) sur un papier fluo douteux (si, si, on en voit encore !), cela pourrait avoir un impact négatif sur la première impression que vous donnez à votre cible. Avec un flyer professionnel, vous aurez l’air d’un professionnel.

Imprimer des flyers avec une imprimerie professionnelle est désormais peu onéreux. Même en ne commandant qu’une petite quantité, vous pouvez accéder à toutes les options de papier et de finition pour des prix avantageux. Une bonne raison donc, de bien soigner ses flyers.

  1. Les flyers sont des publicités, pas des cartes de visite.

Gardez en tête que même si le nom de votre entreprise est important, pour un prospect, résoudre un problème est prioritaire, le nom de la solution secondaire ! « Vous dépensez trop en entretien de cheminée ? »,  « Vous rêvez d’un petit coup de jeune ?», votre phrase d’accroche doit relater ce que vous avez à offrir à votre client, avec une formulation orientée vers le client. Ainsi si votre entreprise propose du ménage à domicile par exemple, mieux vaut promouvoir le gain de temps rendu possible par vos services, plutôt que de les lister : repassage, lavage de vitres… Bien sûr, le flyer devra aussi contenir des informations précises sur vos produits, mais n’en faites pas l’atout n°1, car le nom de votre entreprise est votre marque, pas une phrase d’accroche.

  1. Oublier de personnaliser son business

Alors c’est vrai, on vient de dire qu’il fallait orienter votre texte vers le client, et ses besoins. Cependant, un autre besoin de ce client est de vous faire confiance. Etes-vous bien formé ? Expérimenté ? Digne de confiance ? Est-ce que vous savez écouter vos clients et les comprendre ? Avez-vous des qualifications spéciales ou une expérience remarquable ? Qu’est-ce que vous faites que vos concurrents ne font pas ? Bien sur, vous devez restez sincère et honnête dans toutes vos communication.  Mais n’oubliez jamais que le meilleur commercial de votre business, c’est vous !

N’hésitez pas à vous valoriser (dans une juste mesure bien sur), et à rassurer, en ajoutant, par exemple, un paragraphe du type « A propos de moi ». Mettez-y vos qualifications, vos valeurs et vos engagements. Il est fréquent que les chefs de petites entreprises rechignent à parler d’eux, par peur d’avoir l’air d’une entreprise trop petite ou d’être prétentieux. Au contraire, cela rendra votre entreprise plus humaine aux yeux de vos potentiels clients, quelque chose que les grandes entreprises tentent d’acquérir à coup de campagnes de publicité coûteuses.

Vous pouvez également utiliser des couleurs et une mise en page originale (mais toujours claire et lisible) pour vous démarquer des autres flyers et attirer l’attention de vos potentiels clients.

En personnalisant votre affaire, vous évitez la confusion avec vos concurrents, mais surtout, vous marquez positivement les esprits !

  1. Conclure de manière passive

Voici la conclusion typique d’un flyer : « Pour plus d’informations, appelez le… ». C’est ce qu’on appelle une conclusion passive. Pour vous démarquer et pousser le prospect à vous contacter, vous pouvez accompagner votre information d’un appel à l’action, plus incitatif ! Voici quelques exemples :

  • Bénéficiez de 10€ de réduction en achetant avant le (date) : efficace pour une action immédiate, spécifiquement pour les entreprises dont les produits ou services sont des achats ponctuels. Mais déconseillée si votre affaire dépend de clients réguliers, cette offre diminue votre marge de profit et pourrait attirer des chasseurs de promotions, qui ne reviendrait pas sans promotion supplémentaire.
  • Revenez avant le (date) et recevez un coupon de réduction de 15% : cette conclusion récompense le client, le poussant à revenir, ce qui favorise la fidélisation et vous aidant à vous construire une bonne base de clientèle. Vous pouvez retarder la promotion, mais plus le client doit attendre, plus la récompense doit être grande. Par exemple : dans l’exemple de l’entreprise de nettoyage, vous pouvez offrir le 5ème gratuit, ce qui représente une réduction de 20% sur les 5 nettoyages.
  • Recevez un (service/produit) gratuit : cette offre apporte une motivation pour agir vite via le mot magique « gratuit » dans votre flyer sans diminuer la valeur de votre produit. Si votre business offre des produits ou des services qui représentent des achats réguliers (nourriture, équipement ménager, coupes de cheveux…), vous gagnerez ainsi en fidélisation.
  • Réservez avant (date) pour profiter de nos tarifs de saison creuse : cette offre permet la pré-vente de vos services, et vous permet ainsi de mieux vous organiser. De plus, elle permet de remédier à des hésitations d’achat.
  1. Oublier l’impact du bouche à oreille

C’est bien connu que le bouche à oreille est la forme de publicité la plus puissante. Alors pourquoi ne pas le demander ? C’est aussi simple que d’ajouter une ligne en bas de votre flyer :  « Si vous n’êtes pas intéressé par nos services, passez ce flyer à quelqu’un qui pourrait l’être !». Certes, la plupart des gens non-intéressés se contenteront de jeter votre flyer. Mais chaque flyer qui sera passé à une nouvelle personne aura l’impact d’une recommandation personnelle.

  1. Vouloir aller trop vite

Un flyer est un outil de communication important : il transmet vos prestations, votre identité, vos valeurs, vos différentiations concurrentielles. Prenez le temps de bien les concevoir, que ce soit le choix des informations à diffuser, mais aussi les photos, le ton donné, le choix des papiers et le design global. 

Préparez un brouillon sur une feuille de papier, et demandez l’avis de vos collaborateurs ou proches. N’hésitez pas non plus à faire appel à des professionels de la communication pour leur demander leurs avis, ils sauront vous aider à déjouer les pièges et améliorer le rendu général.

  1. Ne pas profiter de l’impression des 2 côtés de votre flyer

Chez la majorité des imprimeurs, il ne coûte pas beaucoup plus cher de faire imprimer des 2 côtés. Par exemple, chez print24.com, une impression de 1000 flyers recto vous coûtera 15,80€, alors qu’imprimer le recto et le verso vous reviendra à 18,53€. Donc, pour moins de 3€, vous pouvez communiquer beaucoup mieux, sans gâcher une face entière  de papier ! Mais faites attention, le contenu du verso ne doit pas faire concurrence à votre message principal.

Voici quelques idées de contenus pour vos flyers :

  • Votre logo et votre slogan bien lisibles
  • Vos coordonnées de contact
  • Un menu ou une liste de vos prestations
  • Une offre spéciale ou coupon de réductions
  • Une carte pour vous localiser ou garer facilement votre véhicule
  • Des témoignages de clients
  • Des photos avant/après de vos services
  • Une section « à propos de moi »
  • Des extraits d’articles de presse vous concernant (attention, il faut demander la permission)
  • Quelques astuces et conseils professionnels
  • Des questions et réponses fréquentes
  • Un calendrier

Les flyers ont souvent une durée de vie assez courte, car ils sont souvent conçu à la va-vite, sans un vrai processus de réflexion. Mais en suivant ces quelques conseils, vous leur offrez quelques chances supplémentaires pour survivre dans la jungle urbaine et remplir leur rôle de messager. Comme pour les services ou les produits que vous distribuez, vous devez peaufiner vos supports de communication : attirer le client avec une esthétique convaincante, répondre à ces besoins (réels et émotionnels), et motiver le client à passer à l’action. Une fois que tout cela est fait et si le flyer est distribué de manière stratégique, il ne vous restera plus à récolter les fruits de votre dur labeur.

Blog de geekette Rashel Réguigne conseils en communication numérique et imprimée

Communication offlin
Comment faire des ph
NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.